La Régie examinera les services de traitement du cancer à Yarmouth et dans la région

Le 18 janvier 2018
 
(English version here)
 
YARMOUTH (N.-É.) – La direction du programme Cancer Care Nova Scotia de la Régie de la santé de la Nouvelle-Écosse mène un examen des services de traitement du cancer dans les comtés de Yarmouth, Digby et Shelburne afin de déterminer la faisabilité et la viabilité de l’ajout d’un service de radiothérapie à l’hôpital régional de Yarmouth. 
 
Un diagnostic de cancer est stressant, et les patients et les familles du sud-ouest de la Nouvelle-Écosse nous ont dit que le fait de devoir se rendre à Halifax pour la radiothérapie ajoute à ce stress, précise le Dr Drew Bethune, directeur médical du programme Cancer Care Nova Scotia. 
 
Il nous ont demandé de réexaminer la possibilité d’offrir ces services à l’hôpital régional de Yarmouth et c’est ce que nous faisons. Nous étudions aussi la possibilité d’offrir d’autres types de soutien pour aider à améliorer l’accès aux soins pour les patients qui ont besoin de se déplacer pour obtenir des services spécialisés de traitement du cancer. »
Le processus d’examen relève d’un comité directeur formé de professionnels de la santé spécialisés dans le traitement du cancer, de représentants des patients et du public dans le sud-ouest de la province et de dirigeants du programme Cancer Care Nova Scotia.
 
Le fait d’avoir du personnel du programme ainsi que des représentants des patients et des intervenants communautaires de Yarmouth et de la région au sein du comité directeur est essentiel pour garantir un processus éclairé et transparent, précise Erika Nicholson, directrice principale du programme Cancer Care Nova Scotia. Les patients, les familles et les autres personnes qui souhaitent s’exprimer sur le sujet seront invités à participer à un groupe de discussion ou à remplir un sondage électronique. »
 
Le Dr Helmut Hollenhorst, un radio-oncologue d’Halifax et membre du comité directeur, s’est rendu régulièrement à Yarmouth entre 2005 et 2015 afin d’offrir aux patients des consultations et du suivi pour qu’ils n’aient pas à venir à Halifax pour ces services. Aujourd’hui, ces consultations se font au moyen du système vidéo TéléSanté. Il dit que la radiothérapie est une forme très spécialisée de traitement du cancer et que la décision d’offrir ce service à Yarmouth ou ailleurs est complexe; elle doit tenir compte de la perspective des patients, des coûts initiaux et des coûts permanents ainsi que d’autres facteurs.
 
Le fait de devoir se rendre ailleurs pour le traitement est difficile, surtout quand vous ne vous sentez pas bien, a-t-il ajouté. Dans le cadre de l’examen, nous devons demander l’opinion des gens et écouter très attentivement les patients et les familles. Nous devons aussi tenir compte de l’investissement important que représentent la conception et la construction de l’espace, l’achat et l’entretien de l’équipement, de même que notre capacité de recruter une équipe clinique spécialisée et le personnel de soutien nécessaire, sans oublier de payer les frais d’exploitation permanents. Même avec une installation à Yarmouth, les patients qui ont des besoins complexes en matière de radiothérapie devraient quand même se rendre à Halifax. »
Dans le cadre de l’examen, le travail a déjà été entrepris pour : 
  • étudier les statistiques récentes sur le cancer pour déterminer le nombre possible de patients dans le sud-ouest de la Nouvelle-Écosse qui pourraient en bénéficier;
  • joindre d’autres provinces pour obtenir des renseignements et des conseils;
  • préparer un devis pour la conception et la construction de l’espace physique nécessaire (chambre radio-protégée) et pour l’achat et l’entretien de l’équipement, si une décision en ce sens devait être prise;
  • déterminer la taille, la composition et le budget d’une équipe clinique nécessaire au fonctionnement d’un service de radiothérapie; 
  • prendre en compte d’autres priorités liées au cancer, les besoins dans la province et les concessions qu’il faudrait faire pour offrir un service de radiothérapie à Yarmouth. 
 
Le but du comité est de terminer l’examen d’ici la fin du printemps 2018. 
 
Personne-ressource : Christine Smith
Régie de la santé de la Nouvelle-Écosse  
902-222-9739