Les directives de soins personnels

À propos des directives de soins personnels

Nous respectons le droit de nos patients de prendre des décisions éclairées au sujet de leur santé et des options de traitements qui leur sont offertes. Nous vous encourageons à discuter de vos souhaits avec votre fournisseur de soins de santé et votre famille.

Si vous avez une directive de soins personnels, appelée aussi directive préalable ou testament de vie, apportez le document avec vous à l’hôpital. Une directive de soins personnels peut comprendre vos désirs et vos directives quant aux soins à vous donner ou elle peut être un document qui nomme quelqu’un qui prendra les décisions relatives aux soins à vous accorder si vous n’êtes plus en mesure de prendre ces décisions vous-même. Ce document doit être signé par vous, en présence d'un témoin autre que la personne que vous avez choisie pour prendre les décisions en votre nom. Les membres du personnel ne sont pas autorisés à servir de témoins. 

Pour plus d'informations sur les directives personnelles et pour voir des modèles de formulaires, consultez le site Web du gouvernement de la Nouvelle-Écosse ou composez le 1-800-670-4357. 

Le code d'état

Au moment de votre admission à l’hôpital ou durant votre hospitalisation, on pourrait vous demander quel type de mesures de maintien en vie vous voudriez que nous utilisions si vous cessez de respirer ou si votre cœur cesse de battre pendant que vous êtes un patient de l’hôpital. Nous vous encourageons à en discuter avec vos médecins et votre famille, notamment avec la personne que vous avez désignée pour prendre des décisions en votre nom. Cette information peut aussi être incluse dans votre directive de soins personnels.

Le don d'organe

Si vous envisagez de devenir un donneur d’organes ou de tissus, ou si vous avez déjà signé votre carte de donneur d'organes, nous vous encourageons à en discuter avec votre famille pour qu’elle respecte votre décision. Nous croyons qu'il faut donner à chaque famille la possibilité de respecter la volonté de la personne d’être un donneur d'organes et de tissus. Nous vous encourageons aussi à en discuter avec votre médecin et vos fournisseurs de soins de santé.