3. Création, avec les Néo-Écossais, d’un avenir plus sain

Page d'accuei

Création, avec les Néo-Écossais, d’un avenir plus sain

Afin de créer un avenir plus sain pour les Néo-Écossais, nous devons travailler avec eux.

Il s’agit donc de les tenir au courant du travail que nous faisons et de leur demander de contribuer aux décisions liées à la santé et aux soins de santé. Voici quelques exemples d’activités en la matière en 2018-2019 :

Faire participer les Néo-Écossais aux pratiques collaboratives

Entre février et novembre 2018, l’équipe des soins de santé primaires a organisé 25 séances de discussion avec les habitants de la province au sujet des soins en collaboration. Ces discussions ont eu lieu dans chaque comté de la province, et plus de 600 personnes y ont participé.

Les personnes ne pouvant pas y participer en personne ont eu la possibilité d’intervenir en ligne en anglais, français et en arabe. Plus de 5 000 personnes ont consulté le site talkaboutfamilypracticeteams.ca et 165 personnes ont participé à la discussion en ligne.

Les avis exprimés étaient les mêmes dans toute la province et correspondaient à ce que nous avons entendu lors de discussions et de réunions tenues au cours des dernières années avec les élus, les médecins de famille, les intervenants et le personnel du système de santé. Lisez le rapport de synthèse sur ce que nous avons entendu lors de ces conversations communautaires.

Renouvellement du plan stratégique à partir des avis du personnel et du public

CHB people

Étant donné que le plan stratégique de la Régie, intitulée « En meilleure santé, ensemble », doit prendre fin en 2019, nous avons entrepris de le renouveler à partir de janvier 2019. Nous avons donc lancé un vaste processus de participation afin que les employés de la Régie ainsi que les habitants de la province puissent prendre part à la définition des principes qui orientent le travail que nous faisons chaque jour pour servir les Néo-Écossais.

Notre intention n’était pas de mettre en place un processus de planification stratégique global, mais plutôt de confirmer nos énoncés de valeurs et de clarifier notre troisième orientation stratégique pour nous assurer que la Régie se concentre, à long terme, sur les bons résultats.

Dans le cadre du processus en question, des centaines de membres du personnel, de médecins et de membres du public ont participé à des occasions de s’exprimer très diverses, notamment :

  • • Contribution du conseil consultatif auprès des patients et des familles;
  • • Plus de 2 400 consultations de la plateforme en ligne;
  • • 1 200 téléchargements de documents;
  • • Nombre important de commentaires envoyés par le personnel de la Régie par courriel.

Nous avons demandé aux conseils communautaires de santé, aux fondations et aux auxiliaires de nous faire part de leurs commentaires, et une réunion d’intervenants a eu lieu pour obtenir des avis sur notre troisième orientation stratégique. Des consultations ont eu lieu avec des dirigeants de la province, des groupes de discussion d’employés ainsi que des médecins, à la fois à l’échelle des régions et à l’échelle provinciale.

L’examen détaillé des commentaires et suggestions que nous avons reçus a révélé que nos valeurs trouvaient un écho favorable auprès des intervenants; ceux-ci ont cependant indiqué que leur définition devait être retravaillée. Notre nouveau plan comprend donc des énoncés de valeurs concis qui définissent plus clairement nos actions et nos décisions.

Nos orientations stratégiques, qui ont été reformulées, établissent trois piliers distincts : nos services, nos effectifs et nos communautés.

Ces nouvelles orientations nous aideront à cibler les efforts de la Régie au cours des trois prochaines années en vue de concrétiser notre vision, c’est-à-dire des personnes en santé dans des communautés en santé, et ce pour les générations à venir.

Mouvement « Raising the Villages »

Group Picture

Le mouvement Raising the Villages a commencé en janvier 2017 en réponse à la principale priorité définie par ONE Nova Scotia Coalition, intitulée « Petite enfance, grands défis ». En se concentrant sur les relations nécessaires à un développement sain dès le début de la vie, les collectivités peuvent :

  • • réduire la pauvreté infantile;
  • • réduire la vulnérabilité en matière de développement;
  • • réduire l’isolement social;
  • • améliorer l’accès aux services dans l’ouest du Cap-Breton (comtés d’Inverness et de Victoria), à Port Hawkesbury ainsi que dans les villages de Wagmatcook et de We’koqma’q.

Afin d’atteindre les objectifs liés à l’initiative « Raising the Villages », nous devons davantage sensibiliser à l’importance des premières années de la vie. Nous devons également travailler ensemble pour offrir aux plus jeunes habitants de notre province les espaces communautaires dont ils ont besoin et méritent. À cette fin, nous avons formé un comité organisateur comprenant des bénévoles, des conseillers municipaux et un promoteur de la santé (services de santé publique).

La rencontre sur la planification de l’action, tenue à Port Hawkesbury en 2018, a réuni des dirigeants communautaires et des personnes qui se sont engagés à atteindre ces objectifs en signant la déclaration « Raising the Villages ». Afin de réaliser ces objectifs, il faudra du temps ainsi qu’un leadership fondé sur la collaboration. Les plus jeunes habitants de notre province en valent la peine.

Développement de connaissances et de compétences lors du sommet des conseils communautaires de santé

Les 2 et 3 novembre 2018, 132 membres des conseils communautaires de santé (CCS) ainsi que le personnel de chacun des 37 CCS ont participé à un sommet de deux jours à Halifax. Ce sommet bisannuel réunit des membres du personnel et des bénévoles des CCS de toute la province afin d’accroître leurs connaissances et d’améliorer leurs compétences pour faciliter la mise en œuvre du plan de santé des CCS et de gérer les centres efficacement. Lors du sommet de 2018, les membres et le personnel des CCS ont fait des présentations sur l’approche collective en matière d’incidence, le recrutement de bénévoles et le renforcement des capacités des conseils. Regardez la vidéo du sommet 2018 (en anglais seulement).

Inviter les Néo-Écossais à participer à la création de menus et à la définition du modèle de service aux chambres

L’équipe des services de nutrition et d’alimentation de la Régie procède actuellement à la création d’un nouveau modèle de restauration pour les patients et d’un nouveau menu provincial. Pour s’assurer que le menu et le modèle répondent aux besoins des patients, l’équipe a demandé directement aux patients de donner leur avis sur le sujet.

Lisez l’article intitulé De la grimace au sourire : la Régie invite les patients et le public à élaborer un nouveau modèle et un nouveau menu pour le service aux chambres.