Régie de la santé de la Nouvelle-Écosse

Page d'accueil

Message de l’équipe de leadership pour le rapport annuel Travailler différemment pour se donner un avenir où les gens sont en meilleure santé

Janet Knox, PDG / Frank van Schaayk, président du conseil

Tous les jours, le personnel, les médecins, les bénévoles et les apprenants de la Régie de la santé de la Nouvelle-Écosse, qui sont plus de 30 000, se rendent au travail avec le désir de changer les choses, et c’est ce qu’ils font.

Des milliers de Néo-Écossais et Néo-Écossaises et d’autres personnes de partout dans la région de l’Atlantique reçoivent des services et des soins exceptionnels et empreints de compassion. Se soucier des gens que nous servons : voilà le principe à la base de nos efforts en vue de toujours améliorer la qualité des soins et du service que nous fournissons.

Vous trouverez dans notre rapport des récits sous les thèmes de la compassion, de la collaboration et de l’innovation. Par exemple :

  • · Les consultants spécialisés en comportement difficile qui aident des clients en facilitant leur transition de l’hôpital au foyer de soins ou de l’hôpital à la maison.
  • · Le programme VolunTEEN où des élèves du secondaire au Cap-Breton apportent une aide aux patients à l’heure des repas, les encouragent à marcher et à s’hydrater, et offrent compagnie et soutien aux patients qui ne reçoivent pas beaucoup de visiteurs.
  • · Raising the Villages – Il s’agit de la déclaration de nombreuses municipalités et communautés des Premières nations qui porte sur l’action communautaire et la prise de décisions où les enfants sont au centre des préoccupations.

Ce ne sont que quelques exemples. Il y en a tant d’autres.

Nous avons des défis à relever. La Nouvelle-Écosse affiche l’un des taux les plus élevés de maladies chroniques évitables, et ses résultats sur la santé sont parmi les pires au pays. Notre population vieillit et notre main-d’œuvre subit également des changements. De plus en plus de fournisseurs de soins prennent leur retraite même si la demande globale pour leurs services augmente; il est alors difficile de pourvoir les postes vacants. Les besoins, les exigences et les attentes prennent parfois le dessus sur les ressources disponibles.

Nous savons que certaines personnes de la Nouvelle-Écosse n’ont pas de médecin de famille ou d’infirmière praticienne, ou qu’ils attendent trop longtemps pour des soins de santé mentale, un examen ou un acte médical, ou encore pour une place dans un foyer de soins infirmiers. Ce n’est pas l’expérience que nous voulons pour notre population. Et c’est ça qui rend si importants nos efforts en vue de créer un système de santé mieux adapté et plus durable.

La création d’une régie de la santé provinciale et intégrée en 2015 n’était que le début. Il y a encore beaucoup à faire, mais nous travaillons à bâtir un système de santé sur lequel les gens de la Nouvelle-Écosse peuvent compter, un système qui nous encourage à rester en santé et sur lequel nous pouvons compter pour obtenir les soins et le soutien dont nous avons besoin. Nos efforts portent surtout sur l’amélioration de l’accès en temps opportun à des soins et à des services dans la collectivité, et sur le réalignement de nos ressources avec un accent particulier sur des soins appropriés, assurés par les bons fournisseurs, au bon endroit et au bon moment.

Nous avons le plaisir de vous communiquer ici des renseignements sur les progrès réalisés, notamment au chapitre de nos efforts :

  • · pour améliorer l’accès aux soins de santé primaires en créant et en renforçant des équipes de médecine familiale et en recrutant des médecins de famille;
  • · pour améliorer l’accès, favoriser le mieux-être et améliorer la qualité des soins et de la vie des gens de la Nouvelle-Écosse qui ont besoin d’un remplacement d’une hanche ou d’un genou;
  • · pour créer la meilleure expérience et les meilleures possibilités de rétablissement pour les personnes et les familles aux prises avec des problèmes de santé mentale ou de consommation de drogues;
  • · pour moderniser et transformer la prestation des soins par le truchement de projets de réaménagement comme ceux entrepris au Cap-Breton et à Halifax;
  • · pour améliorer la santé, la sécurité et le bien-être de notre main-d’œuvre;
  • · pour faire participer les gens de la Nouvelle-Écosse aux décisions qui les touchent.

Il faut du temps pour mettre en place des changements à grande échelle dans un système complexe et intégré qui vise une population vaste et diversifiée aux plans démographique et géographique. Nous devons veiller à prendre des décisions qui sont réfléchies et bien éclairées. En tant qu’organisme d’enseignement et de recherche, nous nous engageons également à intégrer les progrès en science et en technologie, les pratiques exemplaires et les besoins de la population dans notre manière de dispenser des soins sûrs, de qualité et adaptés.

Nous avons un but commun qui est de contribuer à la prestation de services de santé dans nos collectivités et d’améliorer la vie des gens de la Nouvelle-Écosse. En repensant à 2018-2019, notre quatrième année en tant qu’organisme provincial, nous voyons de nombreux exemples merveilleux de l’engagement de nos équipes et de nos partenaires à améliorer la santé de tous les Néo-Écossais et Néo-Écossaises, les soins qui leur sont prodigués et l’accès à ces soins. Les récits dans le présent rapport nous montrent ce qui est possible si, animés par une attention soucieuse, nous travaillons ensemble, nous sommes ouverts au changement et nous saisissons les possibilités qui s’offrent à nous.